Conséquence de la revalorisation du SMIC au 1er mai 2022

Le 1er mai 2022, le SMIC a bénéficié d’une revalorisation de 2.65%.

Le taux horaire brut passe ainsi de 10.57 euros à 10.85 euros, soit un SMIC mensuel brut de 1645.58 euros pour la rémunération d’un temps complet (151.67 heures/mois – 35 heures/semaine).

La revalorisation du SMIC au 1er mai 2022 a une conséquence directe sur la grille des salaires opposable à l’ensemble des entreprises de la Production Agricole et des CUMA depuis le 1er avril 2022.

En effet, les salariés ne peuvent percevoir une rémunération mensuelle brute inférieure à la valeur SMIC.

Il convient, en conséquence, de revaloriser les trois premiers paliers de la grille des salaires opposable depuis le 1er avril 2022, inférieurs à la nouvelle valeur SMIC depuis le 1er mai 2022.

Pour ces trois premiers paliers, la nouvelle valeur SMIC doit s’appliquer.

A compter du 1er mai 2022, les salaires minima applicables sont les suivants :

Coefficient de l’emploiPalierTaux horaire brut (en euros)Pour rappel, grille applicable depuis le 1er avril 2022 (jusqu’au 30 avril 2022)
9 – 11Palier 110.8510.57
12 – 16Palier 210.8510.66
17 – 24Palier 310.8510.82
25 – 35Palier 411.0611.06
36 – 51Palier 511.5711.57
52 – 73Palier 612.1512.15
74 – 104Palier 712.9012.90
105 – 143Palier 813.8213.82
144 – 196Palier 914.9814.98
197 – 270Palier 1016.6116.61
271 – 399Palier 1118.9118.91
400Palier 1221.6221.62

Dans le cadre de la politique de rémunération de votre entreprise, vous pouvez décider d’appliquer librement pour chaque palier une valeur supérieure au salaire minima négocié.